La problématique actuelle

En Inde, les progrès de la médecine restent hors d’atteinte pour les populations défavorisées. Les laissés pour compte n’ont tout simplement pas les moyens de consulter un médecin ou pour se permettre un séjour à l’hôpital. Quant aux locaux publics destinés à l’accueil des malades, là où il en existe, ils ne sont généralement pas fonctionnels.

Les zones rurales sont particulièrement touchées : les dispensaires y sont souvent mal approvisionnés en médicaments et le personnel soignant n’est pas suffisant. De plus, un réseau routier pauvre et mal entretenu les rend difficiles d’accès. Les conséquences peuvent être dramatiques : des infections banales, de simples diarrhées ou encore des complications lors d’un accouchement s’avèrent bien souvent fatales

Par un don ou un parrainage du projet, vous pouvez apportez votre aide pour offrir des soins médicaux gratuits aux personnes désavantagées.

Hôpital

Nous soutenons un hôpital à proximité du village de Daryapur, pour lui permettre de s’équiper d’instruments modernes et améliorer le niveau des soins.

Le complexe hospitalier comprends actuellement les divisions médecine générale, gynécologie et obstétrique, médecine de l’enfance, ophtalmologie et chirurgie. Depuis 2013 un centre de dyalise est opérationnel, avec une capacité de 20 000 patients par an.

Diverses opérations sont devenues possibles grâce à l’équipement appporté, il reste essentiel d’augmenter leur nombre car pour de nombreux patients pauvres, c’est leur vie qui dépend de la possibilité d’opérer ou pas sur place. Pour pouvoir vraiment le faire nous avons besoin de votre soutien.

A titre d’exemple avec SFr. 350.- nous finançons une opération de hernie inguinale pouvant conduire à une occlusion intestinale potentiellement mortelle. Cette affection touche particulièrement souvent les plus pauvres d’entre les pauvres, ceux qui font les travaux les plus durs physiquement.

La cataracte est aussi fréquente chez des patients même assez jeunes, à cause des carences nutritives. Sans opération, ceux qui en sont atteints deviennent aveugles. Avec seulement SFr. 110.-, nous pouvons financer le diagnostic pour dix personnes et l’opération pour un patient.

Chaque don est une aide réelle, pour alléger un peu leur fardeau.

 Assistance médicale locale

Nous apportons notre soutien à la BSK Welfare Societyqui mène des actions humanitaires dans la région, par exemple dans le district de Doaba où la proportion de personnes indigentes avoisine les 35% de la population totale, taux particulièrement élevé. Dans un secteur de 65 kilomètres carrés, il y a 85 villages dont les habitants ont un urgent besoin de soins médicaux.

La clinique mobile 

Depuis 2012, une clinique mobile est opérationnelle sous la responsabilité de notre organisme partenaire. Une équipe médicale est sur la route à intervalle régulier, jusqu’à deux fois par semaine, et offre ses services gratuitement aux personnes en souffrance des villages éloignés. Avec cette solution mobile et locale, le médecin établit un contact direct avec des patients qui autrement n’auraient jamais l’occasion d’aller consulter. Cette clinique mobile est équipée d’instruments modernes ainsi que d’un laboratoire et d’une pharmacie. Ce véhicule permet consultations et traitements médicaux généraux, soins chirurgicaux en cas de blessure, soins dentaires et ophtalmiques ainsi que des soins gynécologiques.

Camps médicaux avec opérations ophtalmiques gratuites 

Lors de camps médicaux dans différentes régions de l’Inde du Nord, les personnes précarisées ont accès à diagnostics et traitements gratuits pendant plusieurs jours. En plus des soins de base qui sont prodigués, interviennent des spécialistes, notamment en ophtalmologie. La priorité actuelle se focalise principalement au niveau de l’opération des yeux car la cataracte est très répandue en Inde et atteint les personnes même dès leur plus jeune âge, conséquence de la malnutrition. Sans opération, la cécité est certaine.